Cher Christophe,
C’est avec plaisir que nous avons retrouvé la Nouvelle Calédonie après un séjour d’un peu plus de deux mois en métropole. Ce plaisir est d’autant plus intense que nous avons retrouvé votre cuisine si savoureuse et si variée, encore en progrès si cela est possible. C’est tous les jours de nouvelles incitations pour nos appétits vieillissants que nous partageons parfois avec notre petite fille dont le gout se forme ainsi, l’éloignant un peu des sempiternelles pâtes et autres macdo.
Dans notre bonne ville de Pau, il y a une trentaine d’années, sa clientèle avait attribué à juste titre à un charcutier traiteur de la place le titre de « bienfaiteur de l’humanité ».
Voilà une qualification qui vous va parfaitement, votre modestie devrait-elle en souffrir. Pour vous en accommoder il suffit que vous partagiez cette appellation avec tout le personnel qui travaille avec vous et qui contribue, c’est certain, à cette excellence.
Avec notre amical souvenir.